En octobre prochain, la commune de Rocheservière accueillera dans les locaux de la Communauté de Communes « Terres de Montaigu » une collection privée exceptionnelle de textiles traditionnels mayas des hautes-terres du Guatemala.

img257 (1)

Les pièces centrales de cette exposition sont des huipils, blouses traditionnellement portées par les mayas. Les motifs des broderies et tissages, tantôt très stylisés tantôt figuratifs, s'inspirent de la flore et de la faune de ces régions, ainsi que de croyances mayas remontant à plus de 2000 ans avant notre ère.

Ces vêtement, portés aussi bien dans la vie quotidienne que lors de fêtes annuelles, permettent d'apprécier l’extraordinaire diversité des ethnies mayas : Quiché, Cakchiquel, Tzutujil,... Les couleurs, motifs et techniques varient et s'influencent de village en village.

img277 (1)
img233 Nahuala (1)

Par-delà les techniques textiles, les visiteurs pourront découvrir une civilisation complexe : l'histoire maya et la culture des colonisateurs espagnols se mêlent à travers les croyances et les modes de vies d'aujourd'hui.

En tissant et en brodant, les Mayas contribuent à préserver leur identité, en dépit des violences subies par ce peuple durant les siècles d'un histoire tourmentée.

A travers 10 salles s'étalant sur près de 200 m2, l'exposition proposera un parcours pédagogique.

Le visiteur débutera sa visite par une présentation de l'histoire et de la géographie du Guatemala, de la culture maya et des techniques textiles. Une vidéo lui permettra de saisir plus concrètement les techniques artisanales utilisées.

La salle suivante le fera pénétrer dans l'univers des fêtes traditionnelles. L'étage supérieur constituera un voyage à travers les différentes régions des hauts plateaux du Guatemala.

Silhouette bleue