Huipil, Santa Catarina Palopo, département de Solola.

La représentation stylisée du serpent est présente dans la plupart des textiles mayas, sous différentes formes. Le motif de ce huipil en est un bon exemple.

IMG_8363
IMG_8363 ombre

Cette ligne en zig-zag, hérissée de pointes, est la représentation symbolique d'un serpent. Les triangles surmontant les sommets sont particulièrement caractéristiques.

Le serpent est un symbole ancien, qu’on observe gravé dans la pierre de nombreux sites mayas antiques.

Cette stèle (n°15) de Yaxchilan montre, face à la Dame Wak Tuun, un serpent-vision jaillissant d'un pot dans lequel brûle du papier imprégné de son sang. De sa gueule émerge un guerrier.

Michel wal, CC BY-SA 3.0

Dans sa dimension céleste, le serpent symbolise les forces destructrices. Sur le plan terrestre, il est au contraire un symbole de fécondité.

Il est rattaché aux déesses liées à l’accouchement, au tissage et à la Lune. C’est ainsi le cas de la déesse Ixchel, qui le porte enroulé autour de la tête, comme ci-dessous.

Déesse Ixchel, Codex de Dresde
Déesse Ixchel, Codex de Dresde
Catégories : MotifsSolola